Al Hancock

Aventurier, alpiniste

Au cours des dernières années, Al est entré discrètement dans l'histoire du Canada en escaladant plusieurs des plus hautes montagnes du monde, dont l'Everest à deux reprises. En compagnie de la grimpeuse québécoise Monique Richard, il est entré dans l'histoire du Canada en gravissant le sommet du mont Makalu, qui se classe au 5e rang mondial. Il a ensuite réussi, deux mois plus tard, l'ascension du très difficile K2, le deuxième plus haut sommet du monde. Al est maintenant en train de trouver des sponsors pour son plan d'escalade de trois ans qui lui permettrait de devenir le premier Canadien, et seulement le deuxième Nord-Américain, à atteindre les 14 sommets de plus de 8 000 mètres du monde. Alors qu'il achèvera ce périple de 14 sommets, Hancock se joindra aux nombreuses voix qui réclament un changement de la loi canadienne. Selon M. Hancock, il existe un lien étroit entre ce qu'il fait sur la montagne et la cause qu'il défend.

Habiliter. Informer. Protéger vos droits.