Le Rapport définitif du Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir

Un résumé des recommandations présentées dans " L'aide médicale à mourir au Canada : Les choix pour les Canadiens".

Le 15 février 2023, le Comité mixte spécial sur aide médicale à mourir a déposé son rapport final. Ce rapport, mandaté dans le cadre de l'examen parlementaire de aide médicale à mourir (AMM), a étudié cinq questions clés : demandes anticipées le droit à l'avortement, AMM pour les personnes dont la seule condition sous-jacente est un trouble mental, la protection des personnes handicapées, l'état des soins palliatifs au Canada, et AMM pour les mineurs matures.

Au total, le Comité mixte spécial a présenté 23 recommandations, dont les 8 suivantes qui présentent un intérêt particulier :

  • Recommandation 1 : Que le gouvernement du Canada, en partenariat avec les provinces et les territoires, continue de faciliter la collaboration entre les organismes de réglementation, les médecins et les infirmières praticiennes afin d'établir des normes pour les médecins et les infirmières praticiennes dans le but d'évaluer les demandes AMM , en vue d'harmoniser l'accès à AMM à travers le Canada.
  • Recommandation 3 : Que, tous les six mois, Santé Canada fournisse au Comité permanent des affaires autochtones et du Nord de la Chambre des communes et au Comité sénatorial permanent des peuples autochtones des mises à jour sur son engagement auprès des Premières nations, des Inuits et des Métis au sujet du site AMM.
  • Recommandation 4 : Que le gouvernement du Canada collabore avec les partenaires des Premières nations, des Inuits et des Métis, les organisations concernées, telles que l'Association canadienne des évaluateurs et fournisseurs de soins de santé ( AMM ), les organismes de réglementation et les associations de professionnels de la santé afin de sensibiliser davantage à l'importance de s'engager auprès des Premières nations, des Inuits et des Métis sur le sujet AMM.
  • Recommandation 6 : Que le gouvernement du Canada, par l'entremise des ministères fédéraux compétents et dans le respect des compétences des provinces et des territoires, envisage d'augmenter le financement pour la mise en œuvre du Plan d'action sur les soins palliatifs : Prendre appui sur le Cadre de travail en matière de soins palliatifs au Canada, et fasse des investissements ciblés et soutenus dans des approches novatrices et des recherches préliminaires visant à améliorer le rendement du système de santé et la qualité des soins pour les personnes atteintes d'une maladie limitant l'espérance de vie et leurs soignants.
  • Recommandation 8 : Que le gouvernement du Canada, en collaboration avec les provinces et les territoires, travaille à l'élaboration de systèmes de données permettant de recueillir des données désagrégées pour les communautés noires, autochtones, racialisées, handicapées et 2SLGBTQ+ au-delà des règlements entrés en vigueur le 1er janvier 2023.
  • Recommandation 10 : Que le gouvernement du Canada continue de soutenir les personnes handicapées en mettant en œuvre des mesures visant à réduire la pauvreté et à assurer la sécurité économique.
  • Recommandation 16 : Que le gouvernement du Canada modifie les critères d'éligibilité pour AMM énoncés dans le code pénal afin d'inclure les mineurs dont on estime qu'ils ont la capacité de prendre des décisions après évaluation.
  • Recommandation 21 : Que le gouvernement du Canada modifie le Code criminel afin de permettre l'accès au site demandes anticipées à la suite d'un diagnostic de maladie grave et incurable, de maladie ou de trouble entraînant une incapacité.

Pour examiner les 23 recommandations, téléchargez le rapport final. Mourir dans la Dignité Canada remercie le Comité mixte spécial, les sénateurs et les députés qui ont participé, ainsi que les quelque 150 témoins qui ont apporté leur témoignage.

L'aide médicale à mourir au Canada : Les choix pour les Canadiens

Le Rapport définitif du Comité mixte spécial sur l’aide médicale à mourir

Habiliter. Informer. Protéger vos droits.